💣 Pourquoi un projet Ă©choue ?

L’égo et l’élitisme Ă  la française nous poussent Ă  croire que nous maitrisons les situations, sauf que non. Vous ne pouvez jamais maitriser une situation Ă  100%.

💣 Pourquoi un projet Ă©choue  ?

Notre président Emmanuel Macron nous le rappelle bien en ce moment : Il ne prend jamais de mauvaise décision et il sait ce qui est bon pour nous.

Cet article n’est pas politisĂ©, je reprends simplement un exemple que tout le monde connaĂźt.

Mais c’est malheureusement souvent le cas en France chez les nouveaux entrepreneurs (et j’en suis un), et les crĂ©ateurs de projet : c’est leur bĂ©bĂ© et ils pensent avoir raison sur beaucoup de choses.

L’égo et l’élitisme Ă  la française nous poussent Ă  croire que nous maĂźtrisons les situations, sauf que non. Vous ne pouvez jamais maĂźtriser une situation Ă  100%.

Brainstorming over paper
Photo by Scott Graham / Unsplash

💡 Ce que vous pouvez faire par contre, c’est accepter l’erreur, travailler en Ă©quipe et vous fier Ă  des mesures les plus objectives possible pour prendre des dĂ©cisions.

Il y a ce gros problĂšme dans l’innovation en France (du moins dans la rĂ©gion oĂč j'exerce), le porteur de projet pense souvent que son idĂ©e est la sienne. Mais non. Quand « son » idĂ©e est prĂ©sentĂ©e Ă  une Ă©quipe pour la dĂ©velopper, elle n’est plus sienne.

đŸ€Œ Une idĂ©e, une fois partagĂ©e, n’est plus Ă  vous. Et c’est tant mieux !

« Donnez une bonne idĂ©e Ă  une Ă©quipe mĂ©diocre et elle va la saboter. Donnez une idĂ©e mĂ©diocre Ă  une bonne Ă©quipe et ils vont soit l’amĂ©liorer, soit imaginer quelque chose de mieux. Si vous avez une bonne Ă©quipe : l’idĂ©e sera toujours bonne. » — Ed Catmul

Elle appartient Ă  l’équipe et aux futurs utilisateurs. Elle appartient aux experts Ă  qui vous la confiez.

Vous n’allez pas remettre en question les choix d’un chirurgien sur le billard ? Non, vous laissez aller, parce que vous n'ĂȘtes pas compĂ©tent partout.

Cela me fait penser Ă  la dĂ©finition de l’obstination qui est intimement liĂ© Ă  une fiertĂ© mal placĂ©e et donc Ă  l’égo.

L’obstination a-t-elle du bon ? — Louie Media
<p>Studio de podcasts narratifs</p>
J’ai rĂ©cemment Ă©coutĂ© ce podcast que je vous conseille : "L'Obstination Ă  t-elle du bon ?". Qui traite justement de la diffĂ©rence entre obstination et persĂ©vĂ©rance.

Ne soyez PAS obstiner.

Si vous rĂ©ussissez en Ă©tant obstinĂ©, c’est un coup de chance qui va malheureusement valider une vision biaisĂ©e du monde. Vous aurez acquis votre position en « forçant » les autres Ă  aimer votre idĂ©e. La rĂ©alitĂ© du marchĂ© viendra ensuite vous mettre un bon gros coup de pelle pour vous montrer que sans Ă©coute et sans remise en question vous n’y arriverez simplement pas.


J’écris cet article parce que la situation en Grande-Bretagne est trĂšs positive par rapport au Covid. Vous savez pourquoi ?

(Subjectif) Principalement parce que Boris Johnson s’est mangĂ© un gros coup de pelle : La Covid.

⚰ La leçon d’humilitĂ© face Ă  la mort est trĂšs violente.

Ensuite, il a certainement mieux compris l’intĂ©rĂȘt de l’humilitĂ© : la remise en question, l’arrĂȘt de la croyance d’ĂȘtre tout puissant. Il a Ă©tĂ© obligĂ© de s’appuyer sur les autres (soignants, conseillers, scientifiques etc.) pour parvenir Ă  rester en vie.

Peut-ĂȘtre cela lui a montrĂ© qu’un pays, comme un projet, se dirige Ă  plusieurs et pas seul avec son Ă©go

Mais notre prĂ©sident reprĂ©sente trĂšs bien les français. Il a bien dit « Je n’ai rien Ă  me reprocher », le pire Ă©tat d’esprit pour diriger.

« Only when we admit what we don’t know can we ever hope to learn it. » — Ed Catmul


Notre entreprise « Async », est basĂ©e en grande partie sur l'idĂ©e de comprendre et corriger ce qui empĂȘche les crĂ©ateurs d’ĂȘtre innovant et qualitatif dans leur dĂ©marche. À contrario par exemple, des Ă©tatsuniens đŸ‡ș🇾.

Commentaires

Connectez vous ou devenez un membre de Async pour rejoindre la conversation.
Entrez un mail ici pour recevoir un lien de connexion, super simple âšĄïž