4 indices qui révèlent qu'un développeur vous ment

Un titre putaclic pour la bonne cause ! On trouvait intéressant de vous partagez les petites choses qui nous dérangent en tant que développeur.

4 indices qui révèlent qu'un développeur vous ment

Un titre putaclic, c'est vrai, mais pour la bonne cause ! 😄 On trouvait intéressant de vous partagez les petites choses qui nous dérangent lorsque qu'on met notre casquette de développeur et que l'on regarde ce qui se passe autour de nous.

Homme qui passe sous un bureau

Chez Async on essaye d'être le plus honnête possible. On ne prétend pas détenir la vérité absolue. On vous livre notre point de vue du moment, mais on n'est pas arrêté là-dessus alors si vous voulez en discuter par message sur LinkedIn vous êtes les bienvenus.

Bon fini le blabla corporate et on attaque 🧂

Attention aux tarifs exorbitants 🤑

Le cas d'usage assez typique, c'est le WordPress que l'on vous fait payer "6 k€" (et encore...) alors que derrière il s'agit d'un outil installé en 15 min avec un thème acheté à 50 € sur Elementor ou ThemeForest pour lequel on aura modifié les couleurs et mis le logo de votre entreprise.

Ouais ça fait mal, 6k€ pour 15 minutes. Et derrière on vous fait même payer l'hébergement et la maintenance si vous êtes chanceux.

Ce fameux WordPress qui, dès sa mise en ligne ne sera plus à jour, avec des plugins jamais maintenus et dans 6 mois aura été piraté déjà 3 fois ☠️.

Attention je ne dis pas que WordPress est nul, il faut simplement faire face à une réalité. Dans la théorie WordPress est un bon outil quand il est bien utilisé. Des cas de WordPress payé trop cher ou qui ne fonctionnent plus, j'en entends parler tous les jours.

Des outils simples existent sans avoir besoin de l'intervention d'un développeur.
Je pense notamment aux alternatives "no-code" ou l'utilisation de service comme Launchaco ou encore Wix.

Ça survient quand ?

  • Quand vous avez besoin d'un site sans aucun besoin particulier et que vous rencontrez des personnes peu scrupuleuses.

Comment faire face à cette situation ?

  • Posez-vous la question "Est-ce que je suis le seul à avoir ce besoin ?"

Si non alors il y a forcément des alternatives qui proposent ce genre de service de façon ultra simple et peu couteuses que vous pouvez faire vous-même.

Rien n'est impossible 🤬

C'est une des choses que j'entends le plus souvent : "Ah oui, mais non, ça ce n'est pas possible". Et dans la plupart des cas parce que l'on s'intéresse davantage aux moyens (à la technique) qu'à la finalité (le but, le problème à résoudre).

Ça survient quand ?

  • Quand il n'y a pas eu assez de travail de conception.
  • Les développeurs·ses sont déjà trop "la tête dans le code".

Comment le résoudre :

  • Il faut passer plus du temps sur la conception, avec de la méthode.
  • Utilisez les outils des méthodes de l'innovation ou issus de l'agile comme du Design thinking, des User Story Map, User Journey Map, Storytelling Canvas...
On vous fera un article sur quels outils utiliser concrètement à quelles phases d'un projet si cela vous intéresse.

Ne vous laissez pas impressionner par le jargon technique 🤯

Une sur-utilisation d'un jargon technique peut montrer un manque de pédagogie ou une tentative de cacher des lacunes techniques. Le métier de développeur est un métier de groupe contrairement à ce qu'on pense.

Un développeur n'est pas là pour concevoir un outil, il est là pour répondre à un besoin utilisateur.

Des utilisateurs qui ne comprennent pas forcément le métier du développeur. Un développeur se doit d'être pédagogue et un bon vulgarisateur.

De façon général, quelqu'un qui maitrise bien son sujet n'aura aucun problème à le vulgariser. Si vous tombez sur un développeur qui n'est pas capable de vous expliquer avec des mots simples ce qu'il fait, méfiez-vous de ses compétences.

Faites attention aussi aux "spécialisations" un développeur mobile ne jurera que par le mobile, un développeur web que par le web, etc.

Ça survient quand ?

  • Quand vous tombez sur une personne à l'égo sur-dimensionné ou qui veut vous cacher ses lacunes techniques

Comment le résoudre :

  • Demandez conseil à d'autres développeurs·ses, ne faites pas confiance qu'a une seule personne parce qu'elle à l'air de "s'y connaitre". (Vous pouvez nous demander conseil si besoin, on ne mord pas normalement 🦴)

Tout ne se résume pas à un navigateur web 🌍

Il y a un monde en dehors de nos chers navigateurs web. Mais pour cela, il faut que nous, développeurs, voyions au-delà de ça.

Attention je vais vous sortir du jargon destiné à vous embrouillez :

  • Progressive Web Application (PWA)
  • Web-Mobile
  • Mobile First
  • Single Page Application
  • Responsive First
  • Application hybride

Tout plein de joli mots compliqués pour dire :

"Ça sera une jolie page web affichée sur un téléphone mobile"

D'autres technologies existent avec des langages dédiés et adaptés qui permettent d'aller plus loin dans la qualité, dans l'innovation, la sécurité et qui peuvent vous permettre de vous démarquer des autres.

Aux États-Unis les gens passent en moyenne 4h par jour sur leurs téléphones. Selon une étude Google, plus de 50% des personnes quittent un site web si il a mis plus de 3s à charger. On aperçoit ici tout l'enjeu de fournir une application de qualité à ses utilisateurs sous peine d'une sanction immédiate.

On peut aussi évoquer la sécurité et les données personnelles, longtemps décriées (et à raison) les applications mobiles natives sont aujourd'hui soumises à un processus de contrôle rigoureux avant d'être approuvées par les stores. Chez Apple, c'est environ 40% des applications qui sont rejetés du store à cause de problèmes de confidentialité ou de bugs. A contrario les applications web ne sont soumises à aucun contrôle de qualité standardisé ce qui peut entrainer des dérives.

La loi de l'instrument avec Minecraft
On casse pas de la pierre avec une Hache, tout comme on fait pas un site e-commerce avec Wordpress.

Comme toujours, l'objet de ce point n'est pas de dire que les applications natives sont la bonne solution à tout. Selon les cas d'utilisation le choix de technologies telles que Flutter ou React Native peuvent s'avérer plus pertinentes.

Ça survient quand ?

  • Quand vous ne faites pas assez de conception en amont du choix technologique.

Comment le résoudre :

  • Dans certains cas, le web est la bonne solution, mais ayez en tête que ce n'est pas une "vraie" application. Si vous avez des besoins particulier demandez conseil ! (ou contactez-nous 😉 )

En conclusion

Le but de cet article n'est pas de taper sur tel ou tel type de développeurs, mais chez Async nous voyons trop de projet échouer ou voués à l'échec à cause d'erreurs de conceptions qui auraient pu être corrigées très rapidement. Il faut "simplement" dire et expliquer les choses, communiquer sans tabou et éviter les biais grâce à des méthodes éprouvées.

On ne peut que vous conseiller la lecture de ce livre en complément :

The Right It
Home page for Alberto Savoia book The Right It

Soutenez notre travail ❤️

🔥 Suivez nous sur Instagram, Facebook ou abonnez-vous à notre newsletter en devenant membre de notre blog :)

Commentaires

Connectez vous ou devenez un membre de Async pour rejoindre la conversation.
Entrez un mail ici pour recevoir un lien de connexion, super simple ⚡️