Google I/O 2022, ce que vous avez probablement loupé

La Google I/O s'est tenue récemment et comme chaque année, son lot d'annonces est intéressant pour les développeurs et designers de tous bords.

Google I/O 2022, ce que vous avez probablement loupé

La Google I/O s'est tenue récemment et comme chaque année, son lot d'annonces est intéressant pour les développeurs et designers de tous bords. On rappelle que même si cela ne plaît pas, c'est Google & Apple qui font la pluie et le beau temps sur l'écosystème de développement grand public depuis plus de 10 ans, alors voici un super condensé des annonces utiles pour nos métiers.

Réalité augmentée

Une intro sur la réalité augmentée, comme on vous le dit dans Main Thread depuis quelques mois, est un sujet sur lequel miser pour innover. Les plus grands s'y mettent et poussent le concept sur le marché.

Pouvoir mettre des ballons sur des monuments connus : 👍
Pouvoir mettre des ballons sur des monuments connus : 👍

Google introduit ARCore Geospatial API, qui permet de poser des éléments en réalité augmentée à des lieux de la réalité via Google Maps. Alors on va vous spoiler mais cette année vous pourrez le faire dans Annecy grâce à Async on en dit pas plus 🤫.

Du Java dans Google Sheet

Du web dans la Google I/O qui est excitant cette année ! Avec enfin des avancées dans le Web Assembly. On rappelle que cela permet de faire tourner du code natif (C++, Java, Kotlin, Swift, etc.) dans le navigateur, utilisable par Javascript.

Logo Web Assembly
De quoi rendre intéressant le web pour les développeurs natif 💡

Un des exemples d'utilisation montré lors de la conférence est l'utilisation de Java sur un tableau Google Sheet qui permet d'améliorer les performances de traitement lorsque les données sont conséquentes.

Google Sheet avec des vrais morceaux de Java dedans
Google Sheet avec des vrais morceaux de Java dedans

Android

Une longue partie de la conférence était consacrée à Android, ce qui nous rappelle que le développement mobile est bien présent dans nos vies, et que l'on manque de développeurs passionnés dans ce domaine !

Jetpack Compose

Google a mis en avant l'écosystème et le monde des tablettes, mais le détail qu'il faut retenir est qu'ils ont utilisé Jetpack Compose pour chacun des exemples de code sur scène. Ça veut dire beaucoup.

Jetpack Compose et le live editing
Jetpack Compose et le live editing

Alors si vous n'avez pas encore expérimenté Jetpack Compose, c'est le moment car c'est l'avenir du développement sur Android.

Exemple de code en Kotlin pour Jetpack Compose
Exemple de code en Kotlin pour Jetpack Compose

Si vous savez faire du Jetpack compose, vous savez faire du SwiftUI pour iOS et du Flutter. On est sur les mêmes paradigmes de programmation voire les mêmes structures.

Health Connect

Google propose HealthConnect pour connecter les différentes API de santé. Ce qui pourrait augurer un rapprochement Apple HealthKit avec Google pour peut-être un jour avoir une Apple Watch fonctionnelle avec Android (laissez moi rêver d'accord ?). En tout cas Google et Samsung se sont déjà mis au diapasons, ce qui est top pour les utilisateurs.

Flutter 3

500k apps construites avec Flutter, ils en sont fiers et on peut les comprendre. Flutter répond à un vrai problème : Rendre agréable et performant le développement d'applications multiplateformes.

On rappel qu'avec Flutter on peut développer des apps :

  • iOS
  • Android
  • Linux
  • Mac
  • Windows
  • IOT

Les nouveautés de cette année pour Flutter 3 sont nombreuses

Notamment l'ajout de Crashlytics sur Firebase et aussi sur Android Studio pour mieux suivre et reproduire les erreurs rencontrées en production.

Les remontés de bug Crashlytics dans Android Studio
Les remontés de bug Crashlytics dans Android Studio

Une intégration plus profonde des frameworks et possibilités natives, notamment les Universal Binaries pour les plateformes Apple.

Et enfin une meilleure intégration avec Firebase qui a été longuement expliquée.

🧠 Machine Learning

Plusieurs annonces intéressantes, principalement pour simplifier la création de modèle, notamment avec BERT.

BERT permet de travailler sur le langage naturel et donc d'avoir des tonnes d'applications utiles dans le monde réel. Google montre notamment un modèle créé par un étudiant allemand pour détecter des prédateurs dans un chat public.

Détecter des prédateurs dans un chat public avec BERT
Détecter des prédateurs dans un chat public avec BERT

Le mot d'ordre est la simplification pour que les développeurs puissent utiliser le machine learning dans leur application en quelques lignes de code (ce qu'Apple propose depuis 2017 avec CoreML).

Google Cloud

Leur objectif est que les développeurs puissent déployer leur apps en moins de 5 minutes avec Google Cloud.

Ce qui est cool si c'est réel, on a hâte de tester.

Cloud Run

Un outil sympathique est également présenté, ce sont des tâches automatisées pour faciliter la vie du développeur en générant des rapports, des migrations, etc.

AlloyDB qui pourrait changer votre vie

C'est simple, Google mélange : PostgreSQL, du machine learning, le système de stockage Google Cloud pour créer un outil qui optimise intelligemment les performances de votre SGBD sans lever le petit doigt. Et le tout avec la simplicité du SQL en langage d'interrogation des données.

Voilà !

J'espère que ce résumé des annonces vous a motivé à créer de nouveaux projets ou améliorer ce qui existe. Comme nous aimons tous la nouveauté, savoir que chaque année les outils se perfectionnent pour nous offrir toujours plus de possibilités, personnellement cela me rend euphorique. Le développement c'est la création, alors lezgoooo.

Enfant excité et super contente

Commentaires

Connectez vous ou devenez un membre de Async pour rejoindre la conversation.
Entrez un mail ici pour recevoir un lien de connexion, super simple ⚡️